Marie Bokillon

 

 

Ce site vous donnera un aperçu de mon travail.

J'essaie de multiplier les expériences et les rencontres artistiques. J'aime, par exemple, passer d'un film de cinéma expérimental à une pièce de théâtre tout public, d'une web série déjantée à un court-métrage.

J’essaie de faire des choses très différentes sur scène et à l'écran .

Merci de votre intérêt. Je vous souhaite une bonne visite !

 

Marie.

 

CONTACT : mariebokillon[a]gmail.com

 

 

 

 

 

 

Théâtre : "CLIVAGES" (auteur et metteur en scène)

"CLIVAGES" c'est mon nouveau projet théâtre. Je ne joue pas dedans mais je l'ai écrit et mis en scène avec Alice Masseaux et Ludovic Sabatier.

C'est une pièce de théâtre drôle et engagée : "Noam est un trentenaire déboussolé. Il décide d'accueillir Hamid sans prévenir ses colocs. Les trentenaires divergent sur les modalités d'accueil de ce jeune Syrien de passage en France. Une expérience qui va les transformer en profondeur !"

"CLIVAGES" a été créé à la MPAA-Broussais à Paris 14ème les 29, 30 et 31 mai derniers. On a affiché complet les 3 soirs, eu de très bons retours et avons eu la joie d'accueillir des bénévoles d'associations comme SINGA, Amnesty International et Paris d'Exil avec qui le public pouvait échanger à l'issue de la représentation.

C'est une production de l'association BAF and co .

Il se rejouera bientôt et je vous tiendrai au courant.

Je vous invite à suivre l'évolution de "CLIVAGES" sur Facebook et Twitter et à lire le bel article de Chloé Juhel dans Le courrier de l'Atlas .


INTERVIEW

J'ai accordé une interview à Peter de Kuster pour son blog The Heroine's Journey où je parle de ma vie d'artiste, de gens que j'admire et bien sûr de la pièce Clivages qui s'est jouée récemment ! (voir le paragraphe au-dessus)

Et puis c'est l'occasion de mieux me connaître :

The Heroine's Journey of Marie Bokillon


"JE SUIS PERDU" est finaliste au Nikon Film Festival !

Le réalisateur Cédric MARTIN avait retravaillé le format du court-métrage "Théo" pour la 7ème édition du Nikon Film Festival .

 

"Théo", devenu "Je suis perdu", faisait partie des 50 finalistes parmi les 1274 films participant à ce festival ! Il a donc été projeté au Festival du Court-métrage de Clermont-Ferrand et a été jugé par Cédric Klapisch et l'ensemble du jury ce qui est une grande chance !

Malheureusement il n'a eu aucun prix. Espérons que Cédric Martin en obtienne un l'an prochain, lui qui a participé 3 fois au Nikon Film Festival et qui a été à chaque fois finaliste !

 

Voici une critique passée sur le site MODERNISTS :

"Dans ce court-métrage, on a retrouvé quelques clins d'œil à Lars Von Trier sur certains plans et certaines lumières mais également sur le fait que l'on s'embarque dans cette histoire via une caméra à l'épaule. On a particulièrement aimé ce moment d'angoisse de la part des deux personnages qui se fait balayer par un pur moment de beauté. Rien ne reste, ni la peur, ni le sentiment d'abandon, la place est prise par la contemplation."


MA NOUVELLE BANDE DEMO EST EN LIGNE !

Découvrez mon travail en images :

 

MARIE BOKILLON - Bande démo actrice from Marie Bokillon on Vimeo.